top of page
Haïm 4 - Tish Nigun - Dana Ciocarlie, N
Haïm 4 - Tish Nigun - Dana Ciocarlie, N

Describe your image

press to zoom
Haïm 13 - Camp - Naaman Sluchin et Nata
Haïm 13 - Camp - Naaman Sluchin et Nata

Describe your image

press to zoom
Haïm 15 - Saluts - Dana Ciocarlie, Gér
Haïm 15 - Saluts - Dana Ciocarlie, Gér

Describe your image

press to zoom
Haïm 4 - Tish Nigun - Dana Ciocarlie, N
Haïm 4 - Tish Nigun - Dana Ciocarlie, N

Describe your image

press to zoom
1/5

Haïm

Texte et mise en scène Gérald Garutti

Haïm – à la lumière d’un violon retrace la vie réelle de Haïm Lipsky, juif polonais né à Lodz en 1922 dans une famille ouvrière pauvre, devenu violoniste à force de volonté, et sauvé de l’enfer concentrationnaire grâce à la musique. À sa sortie d’Auschwitz, Haïm a rejeté le polonais et abandonné le violon pour ne plus parler que deux langues : le yiddish et le silence. Néanmoins, il a transmis la musique à ses descendants, devenus presque tous aujourd’hui des musiciens internationaux.

 

À travers ce parcours inouï, du Yiddishland à la Terre promise, ce conte musical où alternent morceaux classiques et mélodies klezmer témoigne de la survie par l’art, du fil de la transmission et de l’espoir préservé jusqu’au cœur des ténèbres.

Haïm – à la lumière d’un violon retrace la vie réelle de Haïm Lipsky, juif polonais né à Lodz en 1922 dans une famille ouvrière pauvre, devenu violoniste à force de volonté, et sauvé de l’enfer concentrationnaire grâce à la musique. À sa sortie d’Auschwitz, Haïm a rejeté le polonais et abandonné le violon pour ne plus parler que deux langues : le yiddish et le silence. Néanmoins, il a transmis la musique à ses descendants, devenus presque tous aujourd’hui des musiciens internationaux.

 

À travers ce parcours inouï, du Yiddishland à la Terre promise, ce conte musical où alternent morceaux classiques et mélodies klezmer témoigne de la survie par l’art, du fil de la transmission et de l’espoir préservé jusqu’au cœur des ténèbres.

Avec Mélanie Doutey et les musiciens  Naaman Sluchin, Dana Ciocarlie, Alexis Kune, Samuel Maquin

Assistant à la mise en scène Léonard Matton 

 

Costumes Thibaut Welchlin

Photographie Olivier Roller 

Calligraphie Franck Lalou 

Conseillère biographique Shifra Sluchin 

Régie générale et lumière Jérôme Delporte Régie son Olivier René

Production Characteres
Coproduction Théâtre de l’Ouest Parisien, Boulogne-Billancourt
Avec le soutien de l’Adami, l’Institut Rothschild, la Franprix-Holding, la Spedidam

Un spectacle hors du commun.” 

Alain-Gérard Slama, France Culture

“Il y a dans ce spectacle tout la noblesse d’une vie prise dans les tumultes de la grande histoire.” Armelle Héliot, Le Figaro,

Comment traverser la catastrophe

Europe 1 Social Club

bottom of page