top of page
Grignan Installation
Grignan Installation

press to zoom
Grignan Installation
Grignan Installation

press to zoom
1/1

Au nom de la vérité

D'après la correspondance et les œuvres
de Stefan Zweig et Klaus Mann
Texte et mise en scène Gerald Garutti

« Nous voulons nous mettre en danger au nom de la vérité. »

« Je ne veux pas combattre, tout ce que je veux, c’est comprendre. »

« Comment peux-tu chercher la vérité sous la botte du tyran ? »

« Aucun tyran ne peut m’approcher, je suis libre. »

« Libre de mourir. »

 

Ainsi s’opposent, dès 1934, au cœur du volcan, le dandy Klaus Mann et l’illustre Stefan Zweig, deux Viennois exilés du nazisme – deux suicidés de la société. Avec, en débat, l’engagement de l’écrivain – injonction du destin ou perdition de l’art. Et avec, en jeu, deux vies toutes entières.

Avec André Marcon et Élie Triffaut

Païkan Garutti et Raphaël Joly

 

Violon Yair Benaim

Musiques Bach, Ysaÿe, Bartók, Kreisle 

 

Dramaturgie et assistanat à la mise en scène :Zelda Bourquin

Lumière François Pelaprat

Production Characteres.

"Le national-socialisme n'est ni révolutionnaire, ni conservateur, il est nilhiste. Sa révolution du nilhisme ne signifie rien d'autre que la mort. Il s'ensuit que le combat contre Hitler est un combat pour la civilisation"

 

Klaus Mann

"J'aime les isolés, qui ont combattu pour les grandes idées, mais en refusant de se mettre en rang et uniforme."

Stefan Zweig

bottom of page