top of page
La chute de la maison Usher
La chute de la maison Usher

press to zoom
La chute de la maison Usher
La chute de la maison Usher

press to zoom
1/1

Richard III - spectacle en anglais

Texte Edgar Allan Poe

Adaptation Steven Berkoff

Traduction et mise en scène Gérald Garutti

Quatrième volet de la tétralogie de Shakespeare, ouverte par Henry IV, présentant « La Guerre des Roses », Richard III raconte l’ascension et la chute d’un homme d’Etat et de guerre luttant pour le pouvoir et la survie en un temps maudit.

 

Au cœur de cette histoire linéaire se jouent des drames personnels prenant appui sur une esthétique du renversement et de la tension : le spectateur voit les alliances s’inverser, l’allié de Richard III devient un traître, l’ennemie mortelle une épouse. La perversion généralisée des caractères déploie la pièce en une vaste scène où se confondent folie et démesure, tant sur le plan psychologique que politique.

 

Richard III devient alors le lieu d’une réflexion sur la naissance du mal, ici d’un mal individualisé en des personnages cherchant le pouvoir. Telle une roue de la fortune, la pièce fait osciller une balançoire, d’abord guidée par Richard, qui l’abaisse et l’élève à volonté.

Avec Laura Ashe, Nina Bowden, Sam Kitchener, Ben Hadley, Alice Harper, Arthur House, George Igler, Noah Moxham, Jonny Pearson, Seb Robins, Oli Robinson, Abi Sharma. 
Les masques sont joués par l’ensemble de la troupe.

 

Assistant à la mise en scène Noah Moxham
Scénographie et design Sabin Anca
Costumes, masques et accessoires
Manon Awst
Lumières Tom White
Musique et son Andrew Thomas
Directeur technique Pete Davies
Chorégraphie Denise Van-de-Kamp

Production ADC Club & ADC Theatre
Création ADC Theatre (Cambridge) en 2003

Reprise Théâtre de la Cachette (Paris), Théâtre Kantor (Lyon)
 

"L’éminemment talentueux Gérald Garutti crée un espace théâtral austère plein de propos sonores et de gestes chargés d'une importance qui va au-delà des apparences immédiatesA.C. Berwick, Varsity

"La leçon de machiavélisme politique se double d’une étude psychologique aiguë sur les racines du mal et de la perversion."  Gérald Garutti

bottom of page